Le pouvoir de ton syndrome prémenstruel (SPM)

Si tu t’es déjà senti irritable, énervé.e, négatif.ve, critique ou tout simplement blah avant tes menstruations, tu n’es pas seul.e! Le SPM (syndrome prémenstruel) est un ensemble de symptômes qui, selon la clinique Mayo, touchent environ 3 femmes sur 4.

Irrationnelle?

Le monde dans lequel nous avons été socialisé.es a qualifié la femme prémenstruelle d'irrationnelle, de mauvaise humeur et d’hystérique. Les émissions des années 1990 étaient remplies de roulements d'yeux (généralement d'hommes) avec des phrases comme «elle doit être sur le point d'avoir ses règles». C'est aussi l'une des phases les plus mal comprises du cycle menstruel.

Les symptômes du syndrome prémenstruel peuvent être physiques (comme des seins sensibles), mentaux (comme l'anxiété) ou émotionnels (comme la colère) et il n'y a pas vraiment de cause médicale claire pour bien expliquer le phénomène. Évidemment, nos hormones sont affectées par ce que nous mangeons, comment nous dormons et avec quoi nous nourrissons notre corps, mais elles peuvent aussi être affectées par des choses intangibles comme le stress. Très souvent, lorsqu'il y a des symptômes du syndrome prémenstruel, il y a aussi beaucoup à découvrir dans le subconscient.

Être en phase avec soi-même

Les personnes menstruées ont mille et un rôles à jouer et des droits pour lesquels nous devons continuer à lutter. Associés à la vie dans un monde qui n'est pas construit autour du cycle menstruel, les raisons des symptômes du syndrome prémenstruel deviennent beaucoup plus claires.

Les femmes qui apprennent à connaître leur corps, la nature et la terre sont vues comme des sorcières. Celles qui sont à l’aise avec leur sexualité se font juger et traiter de salopes. Même aujourd'hui, les femmes d'affaires qui atteignent le sommet sont perçues très négativement. Plusieurs adoptent un travail de 9-5, prenant plus leur part des tâches à la maison et la garde des enfants. Et ça fonctionne pendant un certain temps, car notre cycle le permet.

La première moitié de notre cycle est une phase de dynamisme, où nos hormones augmentent et nous avons une quantité toujours croissante d'énergie et de tolérance. Mais après l'ovulation, l'équilibre hormonal change brutalement et avec lui, nos perspectives. L'hormone du bien-être, l'œstrogène, a quitté notre corps et nous devenons plus fatigué.es.

La tolérance d'avoir à répéter indéfiniment la même chose aux gens autour de nous disparaît. Pouvoir travailler, promener le chien, préparer les repas et ranger les jouets des enfants sans même y penser est parti. Gérer autant d'engagements sociaux devient une corvée. Nous commençons à critiquer et à blâmer tout et tout le monde. Et lorsque nous ne sommes pas en mesure de nous exprimer ou de creuser ces sentiments en toute sécurité, ils se manifestent dans une explosion du syndrome prémenstruel.

Le sentiment de vouloir quitter ta relation, quitter ton travail et tout brûler est l'expression de sentiments et de désirs qui ne sont pas exprimés.

Être à l'écoute

Les femmes comme les hommes ont tendance à avoir peur du syndrome prémenstruel, car ce n'est pas facile à comprendre. C'est sombre et obscur. Mais l'obscurité n'est qu'une absence de lumière, et dès que nous commençons à en laisser entrer, les choses commencent à s’adoucir.

Les seins douloureux peuvent être atténués en sachant ajuster ton alimentation après l'ovulation et créer des limites te permettant de dormir plus tôt, afin que tes hormones puissent se rééquilibrer. La critique intérieure négative qui te hante peut devenir ta meilleure alliée quand tu apprends à rediriger son énergie.

Il y a tellement de pouvoir, de bienveillance, de compassion et de sagesse dans la phase prémenstruelle. Il est temps de changer la perception que les personnes menstruées sont irrationnelles, de mauvaise humeur et inaptes à prendre des décisions, et de nous permettre d'être nous-mêmes.
Puissant.e, créatif.ve et dynamique!

 

Si tu vis difficilement avec ton SPM, commence à tenir un journal et à y noter comment tu te sens. Pourquoi es-tu en colère exactement? D'où vient la fatigue? Il y a de la sagesse dans ces ressentis et une fois que tu l’auras compris, tu pourras utiliser ta phase prémenstruelle comme ton superpouvoir!

10 novembre, 2021 — Marie-Pier Deschênes

Laissez un commentaire