Apprendre à aimer ta vulve (et un exercice simple pour y arriver)

Apprendre à aimer ta vulve (et un exercice simple pour y arriver) 

Est-ce que tu sais de quoi ta vulve a l’air? Je veux dire, pour vrai? Il y a de bonnes chances que non.

Aujourd’hui, j’ai envie qu’on jase ensemble des vraies affaires et j’ai surtout envie que tu te sentes plus confiante par rapport à ta vulve après avoir lu l’article. Je te propose aussi un exercice super simple pour apprendre à apprivoiser et apprécier encore plus cette partie humide (et un peu fripée) de ton anatomie. 

Pourquoi c’est important d’aimer sa vulve

Je souhaite d’abord te faire prendre conscience d’un fait simple mais hyper important : tous les organes génitaux de tous les humains sont faits des mêmes morceaux, placés différemment. 

Et pourquoi c’est important? Pour 2 raisons :

  1. Parce que ça veut dire que tes organes génitaux sont normaux (et pas juste normaux, mais amazing!) peu importe de quoi ils ont l’air et peu importe s’ils ressemblent ou pas à ceux de tes ami.es.

  2. Parce que c’est *exactement* la même chose avec chaque facette de la sexualité humaine (de tes fantasmes, en passant par la réponse de ton corps aux stimulis sexuels ou ta psychologie sexuelle)

En acceptant ce fait – qu’on est fabriquées à partir des mêmes morceaux, placés différemment – on peut répondre à la question : est-ce que les hommes et les femmes sont vraiment différents du point de vue sexuel?
Ma réponse : ils sont faits des mêmes morceaux, placés différemment. Je sens qu’on vient de régler une grosse question ici haha!

 

L’essentiel, c’est de comprendre qu’il existe plus de différences entre les femmes entre elles sur le plan sexuel qu’entre les hommes et les femmes. Il existe autant de sexualités qu’il y a de femmes ! La diversité, c’est beau et c’est important d’apprendre à se connaître pour assumer pleinement chaque facette de notre sexualité. 

C’est parfait si ta sexualité est «hors-normes» ou parfaitement dans la norme. Tant que tu écoutes tes valeurs profondes et que tout le monde est consentant, ta sexualité peut avoir l’air d’à peu près tout et n’importe quoi. Et c’est merveilleux comme ça ! 

C’est la même chose avec les vulves. Comme chaque personne a différentes lèvres, différents yeux, un corps unique, chaque vulve est aussi unique à sa façon. Avec sa couleur, son odeur, sa taille, sa pilosité, etc. Et tant que tu n’as pas de douleur importante pendant tes relations sexuelles, je t’assure, ta vulve est 100% normale 😉

*si tu ressens de la douleur pendant que tu fais l’amour ou que tu te masturbes, je t’invite à consulter un.e profesionnel.le de la santé pour en discuter*

Un exercice super simple pour donner du love à ta vulve 

Par contre, même en disant que ta vulve est magnifique exactement comme elle est, ça ne changera pas la situation si tu ne te sens pas déjà à l’aise. Je peux comprendre que tu te sentes anxieuse par rapport à l’apparence de ta vulve (ou de ses poils, ou son odeur, etc.) et c’est pour cette raison que je te partage aussi un exercice tiré du livre Come as you are d’Emily Nagoski pour prendre un moment pour toi et apprendre à apprivoiser et apprécier ta vulve. 

  1. Trouve un miroir (ou l’appareil photo de ton téléphone) et regarde ta vulve. En regardant, réfléchis à toutes les parties que tu aimes de ta vulve. Prends-les en notes. Tu vas remarquer que ton cerveau essaie plutôt de faire la liste des choses que tu n’aimes pas de cette partie de ton anatomie, mais ne les inclut pas.

    Refais l’exercice chaque semaine ou deux fois par semaine, ou plus. Chaque fois, les choses que tu aimes de ta vulve vont être plus présentes, vont apparaître plus facilement et ton cerveau va se calmer sur le négatif. Tu peux peut-être discuter avec quelqu’un de l’exercice et lui partager ta liste d’éléments que tu aimes à propos de ta vulve. Encore mieux si tu partages ton expérience avec quelqu’un qui a déjà fait l’exercice.
  1. Demande à ton.ta partenaire (si c’est le cas) de regarder ta vulve aussi. Allume la lumière, enlève tes vêtements, mets-toi à l’aise et laisse le.la te regarder. Demande lui ce qu’il.elle voit, comment il.elle se sent par rapport à tout ça, quels souvenirs il.elle a de ta vulve.

    Je t’invite à partager aussi à ton.ta partenaire les éléments qui te rendent anxieuse par rapport à ta vulve et à lui demander de l’aide pour voir les aspects positifs. Finalement, écoute avec ton cœur et non avec tes peurs. 

Aimer chaque facette de son corps, c’est le travail d’une vie ! Néanmoins, je pense sincèrement que de comprendre qu’on est toutes fabriquées à partir des mêmes morceaux, placés différemment, ça aide réellement à apprendre à respecter son corps, à l’honorer et à célébrer son unicité !

 

Et toi, comment tu la trouves ta vulve? Partage-nous ton expérience dans les commentaires.

 

*Important : mon article s’adresse à toutes les personnes qui ont une vulve et/ou des organes génitaux dits «féminins». Je suis consciente que ce ne sont pas toutes les femmes qui ont une vulve et ce ne sont pas seulement les femmes n’ont plus qui ont une vulve, et c’est parfait comme ça 🙂*

20 octobre, 2021 — Marie-Pier Deschênes

Laissez un commentaire